Pourquoi pense-t-on immédiatement à la perte de poids quand il est question d’améliorer l’image corporelle?

Parce que nous pensons qu’avec de la volonté on arrivera à modifier son corps et se sentir enfin en confiance dans ce corps qui présentement nous empêche d’être heureux.
Une fois la pensée de perte de poids installée dans la tête, on doit se fixer un objectif à atteindre.

Souvent, l’objectif et irréaliste, car il ne respecte pas la génétique de notre corps. L’atteinte d’un poids idéale tardant à venir, nous nous décourageons et ce découragement risque fort de nous faire abandonner notre projet. Et si par beaucoup d’effort nous arrivons à notre objectif, nous nous rendons rapidement compte qu’il est extrêmement difficile de maintenir le poids et que la promesse de bonheur n’est pas au rendez-vous. Certes il est agréable de recevoir de l’attention et des félicitations durant la perte de poids, mais très rapidement les compliments se font de moins en moins fréquents. On se regarde dans le miroir et bien que notre poids a considérablement diminué, il n’en demeure pas moins qu’on ne ressemble pas à ses mannequins de magazine. Il y a tant à faire pour correspondre à l’image véhiculée par les médias. Notre corps ne doit pas juste être mince, il doit ferme et musclé.

La perte de poids n’est donc pas synonyme de satisfaction et de confiance en soi à long terme.

Pour améliorer la confiance à soi il faut travailler sur d’autres aspects de notre personnalité, développer une image corporelle positive.

L’image corporelle c’est la perception qu’une personne a de son corps. Lorsque nous nous regardons dans le miroir, la perception que nous avons de notre corps peut être déformée par nos émotions, nos pensées, nos croyances nos comportements. Elle se modifie avec le temps suite aux diverses expériences personnelles. Une image corporelle est soit négative si nous nous critiquons sévèrement ou positive si nous sommes bienveillants envers soi.

L’amélioration de l’image corporelle est une étape importante vers une démarche de saine relation avec le corps et la nourriture puisque si nous n’aimons pas notre corps nous risquons d’être sévères avec lui et par le fait même d’utiliser des méthodes drastiques pour arriver à nos fins. Et qui dit drastique dit objectif irréaliste, régimes sévères, privation, isolement, désespoir, compensation, culpabilité, honte et même chirurgies, qui au bout du compte ne règle pas notre état intérieur à long terme.

Et comment arriver à entretenir une image corporelle positive?

Voici les 7 façons que je vous propose pour y arriver

1. Pesez-vous moins souvent. 1 fois par semaine serait bien, 1 fois par mois serait mieux. Plusieurs pesées par semaine ou par jour n’apportent aucun avantage supplémentaire au contraire, c’est un piège frustrant à éviter. Ne laissez plus la balance dicter votre humeur.

2. Cessez l’hyper exploration du corps. Le miroir doit être utilisé de façon à s’assurer que tout est en ordre et non à faire le bilan de tous nos petits défauts. Se pincer le bourrelet du ventre n’a pas sa place, se regarder dans toutes les vitrines non plus.

3. Développez vos compétences corporelles : sentir que vous êtes gracieux par le biais de la danse latine, sentir que vous êtes fort par le biais de la musculature, que vous avez de l’équilibre par le tai-chi, de la souplesse par le biais du yoga, de l’endurance par le biais du vélo, de la course de la marche…

4. Soyez vigilant face aux modèles de beauté qui vous sont proposés. Soyez conscient que seulement 5% des femmes ont naturellement une silhouette qui correspond au modèle véhiculé par les médias.

5. Acceptez la diversité corporelle. Vous avec le corps que vous avez parce que vous avez hérité de la génétique familiale. Vous ne pouvez choisir ni la grandeur de vos pieds, ni la grosseur de votre nez, ni la couleur de vos yeux. Pourquoi en serait-il si différent de votre poids? Si vous mangez en fonction de vos besoins, rien ne sert de vous punir davantage pour ressembler aux mannequins.

6. Soyez bienveillant envers son corps; prendre un bain moussant, se faire une manucure ou une pédicure, se faire donner un massage… Cela permet de ressentir du plaisir grâce au corps.

7. Repensez votre garde-robe. Faites l’achat de vêtements qui vous vont bien et donnez les vêtements qui sont trop petits afin de vous sentir bien, de vous sentir belle. Rien de plus déprimant que de passer la journée dans un jeans trop serré qui vous fait souffrir physiquement et moralement. Souvent les pensées associées à ce malaise sont de l’ordre de : je suis grosse, je suis lâche, je ne réussis rien, je n’ai aucun contrôle…après cela comment voulez-vous ne pas vous sentir déprimée?

Ces sept conseils vous permettront de vous sentir plus libre, plus calme, plus serein, plus fier et mieux dans votre tête et votre corps.

Maintenant je vous lance le défi de passer à l’action, par quoi commencerez-vous?